En Bretagne, la mer est source de plaisir, que diriez-vous d’un plateau de fruits de mer tout frais, dressés sur un lit de goémon , ou d’une assiette Conquetoise (pinces de crabes) ?

gastronomie01

Recettes

Ragoût de Homard à la Conquetoise

gastronomie02

 

 

Le « RAGOÛT DE HOMARD » à savourer entre amis. Une vieille recette conquetoise, un plat de fête. Ne pas oublier de fournir à vos invités un bavoir et prévoir des rince-doigts

LES INGRÉDIENTS :

1 homard de 2 kg
1 litre de soupe de poissons
Pommes de terre (Rate ou Charlotte)
Huile d’olive
25 cl de pastis
25 cl de crème fraîche
2 oignons
3 gousses d’ail
thym
1 pincée de safran (poudre ou filament)
Sel, poivre

PRÉPARATION
Couper le homard vivant en tronçons, et sectionner les pinces
Faire revenir à feu vif , les morceaux dans une sauteuse à l’huile d’olive
Flamber au pastis
Ajouter la garniture aromatique (oignon, ail, thym, safran, sel, poivre), puis la soupe de poisson et les pommes de terre
Laisser mijoter le tout 30 minutes
Juste avant de servir, ajouter la crème fraîche et porter à ébullition quelques minutes

Et bon Appétit

 

 

Le Kig ar Farz

 

 

Le « KIG AR FARZ » est peut-être le plus « couleur locale ». C’est une vieille recette bretonne, un plat de fête qui a sa place dans toutes les circonstances. Une sorte de potée accompagnée de bouillies (farz) de blé noir (sarrasin) longuement cuite dans un tissu, avec le bouillon et les viandes. Ce plat merveilleux est une spécialité du Finistère nord dont le berceau est St Renan (comme beaucoup d’autre ) il peut-être différent suivant les villes et villages.

LES INGRÉDIENTS :

LA SOUPE

500 gr de Macreuse
500 gr de Paleron
1 Jarret de porc demi-sel
300 gr de lard demi-sel
6 carottes
1 demi-chou
4 poireaux
1 oignons
Pommes de terre
Sel
LE FAR NOIR

500 grammes de farine de blé noir (sarrasin)
2 œufs
50 gr de beurre demi-sel
1 cuillère à soupe de gros sel
1/2 litre de bouillon
1/4 litre de lait (environ)
LE FAR BLANC

500 grammes de farine de blé blanc (froment)
2 œufs
100 gr de sucre semoule
3/4 litre de lait (environ)
LE LIPPIK

2 oignons
300 gr de beurre demi-sel
UN SAC DE DRAP + DE LA FICELLE

PRÉPARATION
Porter environ 4 litres d’eau à ébullition dans un faitout
Mettre la viande dans l’eau bouillante salée
Après une heure à petit bouillon, écumer. Ajouter les légumes, en gardant 2 oignons
Préparer le far noir : Mettre dans un récipient les œufs, l’huile, le gros sel, le beurre et ajouter 1/2 litre de bouillon (tiède) prélevé dans la soupe. Rajouter la farine puis mélanger avec le lait. La pâte est prête lorsqu’elle fait « ruban » sur la cuillère en bois. Verser le far dans le sac et bien le ficeler. Attention, le sac ne doit être rempli qu’aux 2/3. Mettre aussitôt dans le pot qui est toujours à petit bouillon.
Préparer le far blanc : Mélanger les ingrédients du far blanc et le verser dans le sac et bien ficeler. Attention, le sac ne doit être rempli qu’aux 2/3. Mettre aussitôt dans le pot qui est toujours à petit bouillon.
Laisser le tout mijoter 2 bonnes heures. En tout, cela fera 3 heures de cuisson, c’est l’idéal pour le jarret de porc.

Préparation du lippik : Mettre les 250 gr de beurre à fondre, puis ajouter les 2 oignons émincés que vous aurez fait tomber au préalable

Démouler les fars en l’égrenant le plus possible, si le farz est « brujunned », c’est à dire qu’il s’effrite, c’est qu’il est réussi. Félicitations

Et bon Appétit

 

 

La cuisson de vos crustacés et de vos coquillages

gastronomie03